Cinq nuances de division - Ch. 8

Diffusion de merdias OR journalope*

Merdias et journalopes (p.143). Quand ceux qui vous informent deviennent les ennemis à abattre.

Pour les adeptes de la désinformations, il faut s’appliquer à discréditer les médias mainstream afin d’éviter qu’ils ne fassent prendre conscience de la supercherie. Ainsi sont nés les concepts de « merdia » et de « journalopes ». Ce terme est aussi utilisé par les personnalités visées par des procédures judiciaires afin d'éviter que l’on accorde trop d’importance aux procès dont elles sont l’objet. Une posture classique est celle de la victimisation : « X est victime d’un lynchage médiatique, car X dérange les puissants qui contrôlent les mé(r)dias. »

À l'approche du 1er tour de la présidentielle, et depuis le début de la guerre en Ukraine, les communautés Reconquête et Patriotes/DLF sont passées à la vitesse supérieure sur ce thème, au point de rattaper en quelques semaines tout ce qu'on a pu dire en cinq ans. Une manière de contester à la fois la couverture médiatique de l'invasion russe et l'idée que Zemmour serait en perte de vitesse. 

MAJ Sur la période du 24/04/2022 au 30/11/2022 on peut constater que les discours dénigrants envers les médias et journalistes, s'ils sont bien sûr moins virulents que lors de la présidentielle, restent plus intenses que sur les cinq années précedentes, principalement du fait de l'activité des communautés Reconquêtes et Alt-right (Patriotes, UPR, etc.), et dans une moindre mesure LFI. 

Tweets of political activists over a day between 2016-08-01T00:00:00Z and 30/11/2022 smoothed over 1 periods

Diffusion de merdias OR journalope* OR journal0pe*

Diffusion cumulative

Diffusion normalisée

Diffusion normalisée cumulative